Entraînement : Musique et performance sportive

7 novembre 2013

Entraînement : Musique et performance sportive

S’il est reconnu qu’elle adoucit les mœurs, la musique aurait bien d’autres vertus bienfaisantes. Certaines musiques et sons ont un pouvoir relaxant, régénérateur et peuvent aider à la concentration, à l’amélioration de la performance et des capacités physiques. La musique, en détournant l’attention du sportif, peut jusqu’à faire oublier la fatigue et la douleur.

Des vertus reconnues depuis l’antiquité :

Reconnue de tout temps pour ses effets thérapeutiques, considérée par certaines cultures comme une science sacrée, la musique cache des mystères que les scientifiques tentent depuis des années de révéler au travers de multiples études.

Ce sont les chinois qui furent pionniers dans le domaine dès le 5ème siècle avant Jésus Christ en découvrant que chaque organe interne de notre corps vibre à un rythme qui lui est propre et par conséquent qu’il est sensible aux sons de même fréquence. Ainsi la musique agit sur tout notre corps et non pas uniquement sur notre système auditif.

Des expériences menées aux quatre coins de la planète confirment que la musique agit favorablement sur notre corps. Dans le domaine sportif tout particulièrement, la musique peut améliorer la performance, augmenter les capacités physiques, aider à mieux supporter la douleur.

Musique et performance sportive :

Plusieurs études scientifiques révèlent que la musique peut avoir un impact favorable sur la performance sportive. La musique diminue les sensations de malaise qui découlent de l’activité physique, elle augmente la tolérance à l’effort, elle aide à la concentration et à la préparation mentale.

Cette observation est particulièrement intéressante dans les sports d’endurance anaérobie où la musique présente des effets positifs considérables chez le sportif de niveau moyen. Cet effet est par contre moins visible chez le sportif de haut niveau.

Dans une étude menée à l’université de Brunel en Angleterre sur 20 hommes de 20 ans courant le 400 mètres au sprint, les chercheurs ont mis en évidence l’action bénéfique de la musique sur les performances des coureurs. Les résultats ont montré qu’avec la musique, les coureurs sont plus performants malgré l’effort soutenu.

Dans le contexte d’efforts de longue durée, d’autres études viennent étayer cette même hypothèse que la musique améliore les performances. Le rythme apparaît comme un facteur essentiel plus que les autres composantes de la musique, par exemple le fait de connaître le morceau écouté. Les études montrent qu’une musique motivante est une musique ayant un tempo élevé (120 bpm au moins).

Les chercheurs émettent l’hypothèse que la musique rapide détourne l’attention de la fatigue occasionnée par l’exercice. Plus le sportif est « distrait » par la musique, moins il sentira la fatigue et plus il sera capable de fournir des efforts.

Dans la psychothérapie moderne, des techniques comme la PNL (Programmation Neuro-Liguistique) sont utilisées pour appliquer ce même principe

Plus de vigueur, moins de souffrance et de fatigue en musique :

La musique améliore les capacités psychomotrices (agilité, coordination, mobilité) et réduit la sensation de fatigue.

Dans une expérience menée au Japon sur un groupe de 16 femmes âgée de 43 à 57 ans pratiquant le « step », des chercheurs Japonais ont relevé des effets positifs de la musique sur la forme, la fatigue et la coordination des mouvements. Les sujets soumis à de la musique aérobic ou à des chansons traditionnelles japonaises disent ressentir nettement moins de fatigue que lorsque l’exercice est pratiqué sans musique. Par ailleurs, en musique aérobic, les personnes testées montrent plus de vigueur et une meilleure coordination des mouvements

Moins de stress en musique :

La musique, en agissant sur le système nerveux, aide à relaxer et à réduire les tensions. Elle abaisse en effet le taux de cortisol, une hormone corticostéroïde secrétée par le cortex de la glande surrénale et responsable entre autres du stress.

D’après ses recherches, le chercheur Anglais Karageorghis avance que la musique améliore la bonne humeur (joie, vigueur par exemple) et tempère la mauvaise humeur (tensions, dépression, énervement par exemple).

Profitez donc de toutes les occasions de détente pour écouter vos morceaux préférés : douche, transports en commun, pauses, avant de vous endormir le soir.

Retrouvez l'actualité de vos club

Faites du sport à Noel et le jour de l’an !

Le 06 Déc 2018

Tadaaa chaque année la Vitateam pense à vous ! Noël et le jour de l’an…

Lire l'article

Est ce que vous vous entrainer trop en musculation, cours collectif ou fitness ?

Le 05 Déc 2018

Hello la team 😉💪 . Chaque Mardi on vous partage des « Tips » autour de l’entrainement 🏋 ….

Lire l'article

Préparation Physique – Musculation

Le 28 Nov 2018

vitaccesssmh Hello la team 😁 On va parler aujourd’hui de préparation physique ! 🏃🏋 ~…

Lire l'article